Vrais pédophiles,vrais enfants, faux adultes faux pédophiles, sexe dans les rues dans Second Life: mais que fait la police...virtuelle?

Posted on vendredi 11 mai 2007 by Stéphane Leprince


Les juristes du jeu, monde virtuel, Second Life se cassent la tête en ce moment sur les dérives de la société virtuelle qui continue de s'organiser dans cet espace du web.
En effet, comment se comporter lorsqu'un l'un des membres devient tueur virtuel, et commet un crime virtuel?
Mais c'est également les pédophiles qui apparaissent dans Second Life, ils peuvent rencontrer de faux enfants représentés sous forme d'avatars d'enfant mais contrôlé par des adultes.
Les pédophiles virtuels le sont ils que virtuellement, ou bien cela provoquera t'il des actes bien réels et réellement physique une fois sorti du jeu?
Comment réagir pour les responsables du site face à l'agissement des pédophiles dans les lieux publiques de Second Life, et de manière générale, comment se comporter face à des actes sexuels virtuels exposés à la vue de tous les participants de cette "seconde vie"...
Ils peuvent être contrôlés par des joueurs majeurs qui se présentent dans Second Life sous la forme d'enfants!
Légalement, en France, est interdit et sanctionnable, toutes formes de représentations de pédophilie, et c'est peut être des brigades de policier Second Life que notre nouveau président va peut être devoir envoyer dans le monde virtuel pour sanctionner ce nouveau type de délinquants sexuels, ils avaient pas mis de police là bas, et peut être que ça nous en fera en moins sur les routes. J'imagine ensuite le jugement: "Monsieur X, 30 ans, vous êtes accusé d'avoir pratiqué des actes sexuels en tant qu'enfant avec un pédophile dans Second Life".
Des choses que les créateurs de Second life devaient être loin d'envisager au démarrage du projet, la société se reproduit virtuellement....c'est fou!
Est ce que cela conduira naturellement Second Life a se diriger vers une société virtuelle à l'identique de la société réelle avec lois, police, tribunaux avec ses dérives également. LE phénomène se passe bien comme ça déjà au niveau commercial avec la présence des grandes marques dans le jeu.
Tout cela me rappelle le livre de Werber "Le papillon des étoiles" dans lequel un groupe d'humain décide de partir de la terre et de recréer une société qui ne reproduira pas les erreurs passées...sacré rêve utopique comme l'auteur nous le montre au fil des pages de son livre.

1 commentaires:

Dark Vadoc says:

Mais peut-être aussi que les fameux pédophiles en question se lâchent sur Second Life et du coup se déchargent par ce biais-là de leurs fantasmes, en ne passant plus à l'acte dans le réel... Vaste question que ces mondes virtuels où l'on peut devenir ce que l'on est pas dans le réel...